Les Parents parlent aux Parents

Enquête sur les moyens de déplacement des élèves

Enquête sur la mobilité

Enquête réalisée par l'association des parents au sein du Collège auprès de tous les élèves de la 1ère à la  6ème année.

Différentes questions ont été posées au élèves afin de déterminer quel(s) moyen(s) de locomotion ils utilisaient pour se rendre au Collège.

Nous vous proposons un résumé de notre enquête, en voici les modalités:


Domicile - Collège St Julien


Première phase : Enquête anonyme auprès des élèves


Public : les élèves des 6 années
d'enseignement


Objectif : Recenser les modalités de transport


Résultats
1. Globales pour les 6 années
2. Par année d'enseignement - moyenne générale
3. Par entités géographiques
4. Multimodalités
5. Par trajet voiture - accompagnants
6. Problèmes rencontrés


Enquête sur la mobilité

1 : Les moyens de locomotion pour toutes les années d’enseignement

Les voitures se taillent la plus grosse part avec 51,41 %, soit plus de la moitié.

Les autres moyens de transport se partagent les 48,59 % qui restent : le bus (19,16 %),

le train (17,42 %), à pied (9,63 %) et à vélo (2,27 %).

Les conditions atmosphériques n’ont pas été prises en compte dans cette enquête.

 

2 : Les moyens de locomotion par année d’enseignement

En ce qui concerne le transport en voiture, le pic d’utilisation est la 1ère année

 (59,43 %), dépassant le pourcentage moyen pour toutes les années.

Les 2ème, 3ème et 4ème années voient une baisse légère et progressive

 (51,26 %, 50,71 % et 50,62 %).

C’est en 5ème et surtout en 6ème que la baisse est la plus forte

 (46,84 % et 34,43 %).

En 6ème, il semble que les trajets à pied et à vélo se distinguent à la hausse.

En ce qui concerne les autres années, les ” gains ” sur le transport en voiture

se répartissent variablement entre les autres moyens de locomotion.

On peut en déduire que les parents préfèrent conduire leur(s) enfant(s)

lorsqu’ils commencent le cycle secondaire dans une nouvelle école et qu’au fur

et à mesure que les années passent, ils laissent plus d’autonomie à leur(s) ado(s).

Ces derniers peuvent réagir de même, influencés par les contacts avec leurs condisciples

 et la préférence pour faire la route avec eux.

 

3 : Les moyens de locomotion selon la répartition géographique des élèves

87 élèves à pied et 15 à vélo viennent de Ath centre et périphérie proche,

mais 161 élèves viennent en voiture de ces mêmes lieux et 29 viennent en bus ou en train.

Le train est emprunté par les élèves venant de la région de Lessines (44), de Silly (20),

de Mons (18), de Lens (17), d’Ath + (14) et de Brugelette (13).

Le bus est emprunté par les élèves venant de la région de Chièvres (31), d’Ath+++ (29),

d’Ellezelles (27), de Beloeil (20), de Flobecq (16) et de Silly (13).

Sur 475 élèves venant en voiture, 161 viennent d’Ath centre et sa proche périphérie, soit 33,89 %.

 

4 : Les multi modalités

71 élèves  déclarent venir au collège par plus d’un moyen de locomotion. Ce sont majoritairement les circonstances atmosphériques qui déterminent leur choix.

 

5 : Le covoiturage

Si on admet que la majorité des véhicules est de type berline à 4 ou 5 places,

le covoiturage idéal commence avec 2 accompagnants. Or, il apparait que

67,58 % des transports en voiture n’entre pas dans ce cadre idéal et que

46,74 % des élèves viennent comme seul passager.

 

 

6 : Les problèmes rencontrés suivant les moyens de locomotion

A pied, c’est la sécurité qui représente le problème principal (52%), en bus c’est l’horaire (49%) suivi du

confort (37%), en train c’est également l’horaire (59%) suivi du confort (34%) et en voiture c’est le

problème de bouchon (44%) et celui de l’accessibilité (26%).

Parmi les 110 élèves qui font le parcours à pied ou à vélo, seulement 15 relèvent des problèmes (13,6 %) ;

parmi les 161 utilisateurs du train, 119 relèvent des problèmes (73,9 %) ; parmi les 177 utilisateurs du bus,

 105 relèvent des problèmes (59,3 %) ; parmi les 475 élèves qui viennent en voiture, 117 se plaignent de

rencontrer des problèmes (24,6 %).

Manifestement ce sont les parcours en train et en bus qui sont le plus sujet à récrimination.

Et dans les élèves qui se plaignent du confort sur ces moyens de transport,

la majorité peut être inclus dans la rubrique ” problème de sécurité ”.

En effet, l’inconfort en train et en bus est essentiellement lié à la

surpopulation qui oblige nombre d’élèves à faire le trajet debout.

 En ce qui concerne le bus comment admettre ce fait alors que les autocars

 sont obligés par la loi d’avoir une ceinture de sécurité à chaque siège ?

 

Consommation d’énergie et émission de CO2 :

Pour 100 Km, le train consomme 0,8 Kg équivalent pétrole, le bus en consomme 1,73 et la voiture 4,67.

Pour 100 Km, le bus rejette 0,55 Kg de dioxyde de carbone, le train en rejette 1,4 Kg et la voiture 14,39.

 

 Prochaines phases ?Parallèlement à notre enquête, des sensibilisations ont été faites par les éducateurs et professeurs notamment par l'organisation à 2 reprises de "journée vélo".

 

 

Actuellement , nous réfléchissons à la suite que nous pourrons donner à cette enquête mais le meilleur enseignement que nous pouvons en tirer ou le conseil que nous pouvons donner c'est:

                                      de privilégier dans la mesure du possible, la marche, le vélo, le co-voiturage et les transports en commun.

 

Copyright: apcsj ath Webmaster: mch